Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bufo vs Guardia civil

Pécho par la Guardia Civil à la Jonquère comme si j'avais l'air ou l'allure d'un Go-Fast avec ma vieille berlune et mes cheveux sel, l'impétrant de service d'une démarche magnétique se dirige vers mon coffre, lieu de tous les fantasmes des représentants de l'ordre
déjà démagnétisé par son vide abyssal, il lorgne dans une poubelle que j'avais là -cela serait trop long à expliquer- et voit un bufo
ce qui l'interloque
mais reprenant vite sa consistance dure-molle de flic il me presse de questions
ce crapaud provient-il d'une animalerie, d'un parc naturel et finalement se fume-t-il ?
Il me faudra mobiliser mes maigres ressources en globish catalan pour le convaincre de ce que ce crapaud vient de Laroque des Albères, qu'il a vraisemblablement hiverné dans cette poubelle...
le flic m'a laissé repartir, visiblement déprimé
mais j'ai vraiment un truc bizarre avec les bufo (s)...

Commentaires

  • En Espagne, s'adresser en catalan à un guardia civil peut coûter très cher. Une employée de l'aéroport de Palma (Majorque) s'expose à une amende de 200 000 euros pour "mise en danger de la sécurité aérienne"... parce qu'elle a osé parler la langue du pays. Alors A polit mê^me pour défendre un "gripau", ça fait cher

  • @Alan
    le crapaud va bien, du moins je n'ai pas eu de ses nouvelles depuis sa libération !
    Sinon tu connais certainement cet aphorisme
    "Une langue c'est un dialecte avec un drapeau et une armée"
    (attribué tantôt au Gal Liauthey ou à un obscur linguiste yiddish...

  • >Oui oui malheureusement cette maxime me parait pour le moins inexacte...Je sais qu'en plus tu n'en penses pas un mot et que c'est juste une tentative sournoise (et vaine) de me faire "repoutaguer"...

Écrire un commentaire

Optionnel