Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livre

  • les communautés libertaires

    maintenant je l'ai lu le livre qui raconte l'histoire des expérimentations communautaires d'aqui. J'y ai retrouvé avec plaisir la prose de Jacques Geneste, comme s'il était là, à côté. C'est dans un texte sur le Mas Julia dans les Albères. Mais il y a plein d'autres textes. Ce sont des hommes et des femmes qui ont vécu ce mouvement des seventies à la française, c'était il y a 45 ans...
    Le retour à la terre, l'écologie, la remise en cause de toutes les structures établies, de tout le système, de la famille à l'économie. Le chantier était trop vaste pour les jeunes épaules de ces révolutionnaires du quotidien, et puis les idéologies, toujours généreuses mais souvent embarrassantes s'y mêlaient. Des expérimentations donc, des recherches presque, avec ce que cela comporte d'échecs, mais toujours enrichissantes et déterminantes pour ceux qui les ont vécues.

    L'écho de ces aventures sociales est toujours perceptible. Le feu n'est pas éteint.
    Encore des petites graines d'anarchie...

    Merci à Jean-Pierre Bonnel et à Paul Gérard. Ce livre manquait. Il sera désormais présent dans toutes les bonnes bibliographies sur le mouvement libertaire.





    * Les communautés libertaires / Jean-Pierre Bonnel, Paul Gérard (Editions Trabucaire, 2016)

  • une croisade

    pour ceux qui comme moi
    collectionnent les lacunes en Histoire catalane
    voici le livre qu'il vous faut,
    quelques decennies après la triste affaire albigeoise
    l'alliance du sabre et du goupillon
    passe par les Albères,
    une croisade, rien de moins...en 1285

    Lire la suite

  • nous sortirons

     

    quand nous sortirons de l'hôpital

    nous aurons faim

    irrémédiablement faim de tout

    il ne faudra pas oublier de saluer les corbeaux de la cour

    la ville rose est sale nous la quitterons

    nous filerons plein sud là-bas déjà

    l'hiver est mort

  • friches

    chers co-lecteurs, il ne faut pas m'en vouloir

    comme je l'ai écrit dans la note précédente

    je rejoins les Albères à la nuit

    ma fille est hospitalisée depuis presque trois semaines en réanimation, les poumons, le souffle la vie

    aussi je vais laisser pour quelques temps la place à la friche

    laissons les herbes folles envahir jusqu'aux interstices

    et profitons-en ce soir c'est pleine lune