Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

albera - Page 6

  • adiu titine !

    j'ai toujours trouvé une certaine beauté aux épaves

    dans la jungle (cela vient) des Albères ou ailleurs

    et c'était bien avant de découvrir la psychosexualité développée par James Ballard dans Crash !, un auteur que je recommande par ailleurs

    non, cela date de mon premier job aux garages

    380.JPG

    et puis cela enrichit notre

    trouble attrait pour le post-apocalyptisme

    (et pendant que j'écris cela volent les hirondelles dans mon "bourreau"...et en plus elles parlent !)

    ce terreau (forcément fertile) de notre culpabilité, de notre imposture d'espèce

    et cætera

    fin de l'Histoire, fin

    de l'automobile...point

    fin d'une époque assurément, celle des doigts d'or qui démontaient les carbus, les cylindres

    fin de ces mécanos magnifiques qui redonnaient vie et compression à nos berlunes, à nos titines...

     

    les bagnoles de demain seront robotes

    obeïssant au doigt et à l'oeil de leurs maîtres

     

    en serons-nous ?

     

    et

     

    nous pourrons nous embrasser à pleine bouche sur ces nouvelles autoroutes

     

    pour l'instant, je vous le rappelle, c'est interdit...

     

  • dans le parc à tortues

    ... dans le parc naturel de l'Albera, pas très loin du col de Banyuls...

     là, comme posée et venant de nulle part

    au milieu du maquis plié par les vents...IMG_2460.JPG

    Saint Quirze de Colera fait partie de ce chapelet d'abbayes bénédictines nées dans le sillage des armées de Charlemagne des deux côtés des Albères à la fin du VIIIe siècle. L'idée, je crois était de poser des phares, des balises pour éclairer les temps obscurs...

    L'abbaye est gardée par un troupeau de vaches pacifiques et par de gros lézards verts qui se propulsent en se dandinant, la tête haut levée

    il doit bien y avoir également quelques tortues d'Hermann puisque nous sommes dans leur sanctuaire de reproduction.

    Façades austères de pierre sombre nous rappellent

    que la religion n'est (n'était ?) pas faite

    pour (et par ?) des rigolos

    et puis en plus c'est fermé

    heureusement, des voix s'échappent du corral (la cantina), il paraît que c'est un ancien poulailler

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • le dessous de

    IMG_2366.JPGle dessous des choses n'est pas très chic

    pas très net

    huile et rouages

    graisse engrenages

    ce qu'on ne montre pas

    sans le cacher

    il s'agit des dessous de l'A9

    cinquante mètres de béton vertical

    au dessus de la via Domitia

    et du petit pont romain des Cluses

    qu'en restera-t-il dans deux mille ans ?